↑ Retour à Album

Fogdiver

Fogdiver (2003)

réédition (2005)

réédition (2011)

Fogdiver est le premier album de The Ocean. Comme le groupe ne fait rien comme tout le monde, ce disque est entièrement instrumental. Mais l’absence de voix ne constitue pas un défaut. La musique va piocher dans ses côtés les plus atmosphériques, autant que dans la hargne des guitares. L’identité de The Ocean s’affirme d’entrée. Fogdiver est atypique, lorsqu’on connait la place que prendront les voix dans les sorties suivantes mais il est aussi un album incroyablement riche et fascinant.

 

Versions de l’album
  • CD (Make my day records – 2003)
    Boîtier cristal. Avec livret 2 pages et feuillet à rabat.
  • Digipack (Iapetus record – 2003) :
    Tiré à 1 000 ex.
    Digipack 4 volets avec livret 6 pages. Des vernis, visibles en fonction de l’orientation de la lumière, ont été utilisées pour imprimer les crédits, les textes (ce ne sont pas les paroles puisqu’il est instrumental !) et la track-list au verso de l’album.
  • Vinyl (Make my day records – 2005) :
    Tiré à 300 ex.
    La couverture est différente de la version CD. Le vinyl est blanc avec un feuillet intérieur couleur contenant les visuels du digipack. Mon exemplaire a été dédicassé par Robin.
  • Vinyl (Pelagic Records – 2011) :
    Tiré à 500 ex :
    – 250 ex blanc avec des éclats ocres, olives et marrons
    – 250 ex blanc et bleu
    Réédition avec un nouvel artwork par Martin Kvamme avec écriture argentée (titre et liste des chansons). Le feuillet intérieur est sensiblement le même que sur le vinyl de Make my day records : l’écriture est argentée, une photo a été modifiée (celle de The Long Road To Nha Trang), les crédits ont été mis à jour et quelques éléments de typo ont été changés.
Titres
  1. Fogdiver (3:46)
  2. Endusers (3:10)
  3. The Melancholy Epidemic (8:43)
  4. Isla De La Luna (9:01)
  5. The Long Road To Nha Trang (5:17)
    .
Crédits
  • Ecrit, produit par Robin Staps
  • Enregistré à Oceanland (Berlin)
  • Masterisé par Michael Schwabe aux studios MONOPOSTO (Cologne)
  • Mixé par Hannes Schulze et Robin Staps
  • Artwork par Gerd Kornmann et Robin Staps (pour les photos)
    .
Line-up
  • Jonathan Heine (basse)
  • Rebekka Mahnke (violoncelle)
  • Lena Bretschneider (violon)
  • Torge Ließmann (batterie)
  • Robin Staps (guitare/samples/arrangements)
  • Gerd Kornmann (Percussions)
  • Nils Lindenhayn (visuels live)
  • Markus Gundall (voix live)
    .
Anecdotes
  • C’est le seul album complètement instrumental du groupe.
  • La réédition vinyl de Fogdiver possède un artwork différent de la version CD digipack.
  • En plus de réaliser les percussions de l’album, Gerd Kornmann signe également les visuels, comme c’était le cas pour Island/Tides où il assurait aussi le poste de… chanteur ! (vous me suivez ?).
  • Premier album distribué par un label.
  • Les photographies de l’artwork ont toutes été prises en Bolivie (désert de sel de Salar de Uyuni). La chanson « Isla De La Luna » est une référnce à une île sur le lac Titicaca.
  • Les voix samplées du morceau « The Melancholy Epidemic » et « Isla De La Luna » sont issues du film « Stalker » de Andrei Tarkowskij.
  • Même si l’album ne contient pas de paroles, le livret et le digipack sont paradoxalement bourrés de textes : Robin Staps y explique ce qui l’a inspiré et pourquoi cet album existe.
  • Dans le livret, le groupe invite l’auditeur à enregistrer des voix s’il est inspiré…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>