↑ Retour à Abysses

Interviews

 

Voici les interviews des membres du groupe, une exclu theocean.fr !

[spoiler title= »Loïc Rossetti (chant) – février 2012″]

Loïc a répondu à vos questions, posées par mail et sur le forum :

  • Quel est ton parcours musical avant The Ocean ?
    Mon parcours musical commence plus ou moins à l’âge de 15 ans. A cette époque nous avions monté un band avec mes potes d’enfance et fait plusieurs EPs. Ensuite j’ai fais mes armes au sein du groupe Disblow (myspace) avec lequel j’ai enregistré mon premier album au studio Mécanique. Par la suite j’ai fait parti du groupe Songs of Neptune avec les anciens membres de Shovel qui avait plutôt bien marché en France. Puis j’ai rejoins The Ocean.
  • Quand et comment t’es tu mis au chant ? Quelles sont tes influences ?
    Je crois que le chant est venu naturellement, depuis tout petit déjà. J’ai été élevé dans une culture rock. Il y avait une grosse collection de vinyles chez mes parents et j’ai eu la chance de découvrir toute sorte de musiques différentes allant du blues au rock en passant par le jazz jusqu’ à la musique africaine. Je crois que c’est cette diversité qui m’a donné envie de créer ma propre musique. Par la suite mes goûts se sont affirmés et des groupes comme Tool ou Nine Inch Nails sont devenus de vraies références pour moi.
  • Dans ton side-project « Songs of Neptune », le chant hurlé est absent, as-tu développé cette technique pour The Ocean ?
    Oui si l’on veut. Je criais déjà dans un ancien band (comme dans Disblow, ndlr). Mais pour The Ocean, j’ai dû apprendre à le faire presque en continu.
  • Comment as-tu intégré le groupe ?
    Par un gros concours de circonstance : j’ai intégré le groupe grâce à Julien Felhman du studio Mécanique chez qui nous enregistrions notre album avec mon ancien groupe, Disblow. A l’époque, il était l’ingénieur du son de The Ocean et avait bossé sur Heliocentric. C’est lui qui m’a poussé à prendre contact avec Robin et à participer à l’audition.
  • Le chant a toujours été un élément fort dans The Ocean, as-tu ressenti une pression particulière à ton arrivée ?
    Durant l’enregistrement d’Heliocentric je n’en ai pas trop ressentis. Ce n’est qu’après la sortie de l’album, que je me suis rendu compte de l’ampleur du groupe et de son impact sur Internet.
  • The Ocean est maintenant plus un groupe qu’un collectif, te sens tu réellement membre à part entière ?
    Oui, je me sens un membre à part entière. On est devenu une grande famille avec le temps. Je me suis tout de suite senti bien dans mes baskets, très bien accueilli.
  • Tu as l’air d’être assez complice avec Robin, au point d’être parti avec lui sur la côte espagnole (le nouveau Oceanland, dixit Robin) et avoir travaillés ensemble sur le chant. Cette relation et ce fonctionnement, c’est important pour toi ?
    Oui c’est important pour nous deux je pense et ça nous facilite grandement les choses. On reste un groupe qui fonctionne bizarrement dans le sens ou tous le monde habite à des distances bien trop éloignées pour se dire : tiens, et si on répétait cette semaine ? Impossible. Alors avoir une bonne relation entre nous et prendre 2 semaines pour composer un album, au calme, loin des gens, c’est nécessaire.
  • Quel est ton degré d’implication dans la composition d’Helio/Anthropo ?
    Sur Helio la grande majorité des lignes de voix avaient déjà été écrites par Robin. Par contre sur Anthropocentric nous avons travaillés ensemble, avec Robin, à l’élaboration des lignes vocales.
  • Y a t-il des thèmes particuliers que tu voudrais aborder dans tes paroles ?
    Pas vraiment avec The Ocean. Il faut dire que les textes ont toujours été écrits par Robin et c’est quelque chose qui lui tient à cœur. C’est tout un « concept » music, lyrics et artwork qu’il a développé, a fait naître… et il le fait très bien ! Je pense que cela va sûrement continuer dans le futur.
  • Ressens-tu le fait de chanter des paroles qui ne te sont pas personnelles comme une difficulté ? Mettre de l’émotion dans une chanson traitant du cycle solaire ne doit pas être évident !
    Non, chanter, ça passe par les tripes. Pour donner le meilleur de soi-même sur scène tu dois être à fond peu importe que tu parle du cycle solaire ou de trucs plus personnels !
  • Contrairement à des groupes qui mettent en scène directement les nouveaux arrivants dans les interviews promo, vidéos, etc. Tu es relativement discret depuis ton arrivée dans The Ocean, tu es notamment le seul à ne pas t’exprimer dans les vidéos de la tournée US, c’est un choix ?
    Oui au départ c’était un choix. Nous avions convenu de garder un certain mystère sur ma venue dans le band, ce qui me plaisait bien. Mais depuis l’été dernier, je m’implique plus dans les interviews.
  • Tous tes autres compères du groupe ont ressenti le besoin de se lancer dans des projets parallèles, as-tu des envies dans ce sens ?
    Oui. Je suis également en train de bosser sur mon propre projet. Il y aura beaucoup de gens d’horizon différents qui vont y participer notamment Jona et Luc. J’espère que la finalisation se fera avant la fin de l’année.
  • Quel est ton meilleur souvenir avec le groupe jusqu’à présent ?
    Si je devais choisir parmi tous les moments incroyables que j’ai vécu depuis ces deux dernières années je dirais la tournée chinoise. Ca restera un moment fort et inoubliable pour moi. Mais franchement, il y a eu trop de bons moments pour n’en citer qu’un seul.
  • As-tu un échauffement spécial avant un concert (exercices, vocalises, Jack Daniels) ?
    Quelques exercices vocaux assez simple mais petit à petit, le Jack Daniels et les insultes avec Jona ont remplacé les exercices vocaux.
  • T’es tu déjà blessé à force de plonger dans le public pendant les concerts ou une anecdote marrante à ce sujet ?
    Pas encore en plongeant même si c’est pas passé loin. Non, mon truc à moi c’est plutôt les coups de guitare dans la gueule…
  • Y a t-il un pays dans lequel tu aimerais (ou aimes) tout particulièrement jouer ?
    Oui, clairement le Japon !
  • Un groupe avec qui il rêverait de partager l’affiche ?
    Whaow la liste est longue… Je dirais que ça serai un honneur et un rêve d’ouvrir pour Tool. Un de mes groupes préférés.
  • Après une tournée aussi intense as-tu une anecdote que tu voudrais partager avec nous ? Une impression générale de cette tournée ? Devin Townsend est il vraiment un geek ?!
    Dans l’ensemble, c’était une super tournée. On a joué dans de très bonnes salles avec un très bon publics et ce mec, Devin, est un véritable génie !! Il nous a dépannés plusieurs fois et il est toujours là, à s’intéresser à toi. A tous ça il faut ajouter que ce mec est une véritable bête de scène, très professionnel et un guitariste de génie… J’adore !! Je me souviens que Devin et son guitariste ont fini dans notre van. On jouait à Colorado Springs. Leur bus était tombé en panne et on les avait embarqués avec nous.
  • Pour parler un peu des projets 2012, peux-tu nous faire saliver un peu et nous donner des news sur le DVD et le nouvel album ? Es tu plus impliqué ?
    Tu comprends bien que je ne peux pas te donner trop d’éléments. Le mystère a toujours fait partie intégrante du groupe, néanmoins je peux te dire que l’editing du Dvd avance a grands pas. Grace à Alex et son équipe (Frameshock Productions), qui font un super job, le rendu final sera vraiment cool. En se qui concerne le prochain cd, on se réjouit de commencer l’enregistrement des drums début février. Ça va être intéressant car comme tu le sais peu être déjà, il y aura une seule track de 45 – 50 min sur l’album….
  • Il me semble avoir lu que tu possédais un studio d’enregistrement, si tu veux faire un peu de pub et parler de ton actu, c’est le moment !
    C’est un petit studio, Digisub Records (+ le Myspace), dans les Alpes valaisanne en suisse, qui est fort agréable. On l’avait installé il y 3 ans avec des amis. On y fait surtout des enregistrements et du mixage pour des prods, des EP et quelques CD… Je m’en sers également comme outil de travail pour la composition et la production de certains groupes.

Question subsidiaire :

  • Qui chante sur « Ptolemy was wrong » ? Le livret indique un certain René…
    C’est René Noçon qui a aussi fait pas mal de voix chantées sur Precambrian…
[/spoiler]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>