↑ Retour à Album

Anthropocentric

Anthropocentric (2010)

la version instrumentale Anthropocentral est uniquement disponible en achetant la box CD

Anthropocentric avait été annoncé comme un opus plus heavy par rapport à Heliocentric. Après une réception mitigée de la première partie du diptyque, nombreux sont ceux qui attendaient Anthropocentric au détour. Et The Ocean nous a encore pris à contre-pieds : on garde la formule mais on la développe. Son côté plus rentre dedans et catchy en fait un album plus facile d’accès et mieux compris par le public. Le chant clair s’y fait plus discret et l’atmosphère générale est plus brute et plus oppressante. Pourtant, le groupe ne nous sert pas du « prêt à digérer » et dévoile encore des facettes peu explorées jusque là. Mais la principale évolution, c’est l’ensemble plus cohérent et l’alchimie entre les membres qui se fait plus évidente. La participation active des tous (alors que précédemment Robin Staps écrivait tout) y est sans doute pour beaucoup. Loïc Rossetti semble prendre plus d’assurance et augmente encore sa palette vocale (oh bordel quel présence sur le début de Karamazov Baseness !).
En écoutant Heliocentric et Anthropocentric on comprend mieux toute la portée et la pertinence de l’ensemble. Pris seul Anthropocentric est une démonstration époustouflante de la palette d’émotion dont dispose The Ocean… en plus d’être un coup de pieds au cul monumental aux critiques médisantes.
.

Versions de l’album
  • CD digipack (european version) (Metalblade – 2010) :
    Tiré à 5050 exemplaires.
    Le digipack se déplie en 3 volets avec une encoche ou se trouve le CD. Le CD et l’encoche forment une carte du ciel, le dessous du CD est doré. Les paroles se trouvent sur un livret dépliable avec un visuel-poster au verso, imprimé en encre dorée. Cette version européenne possède deux cadrans en PVC transparents (zodiaque et planète) qui peuvent tourner séparément.
  • CD digipack (US version) (Metalblade – 2010) :
    La version US reprend les mêmes principes que la version européenne mais ne possède pas de cadrans en PVC. Les visuels des cadrans sont imprimés en encre dorée.
  • CD boîtier cristal (Metalblade – 2010) :
    Poster présent dans le digipack et insert 2 pages. CD normal (non doré)
  • Vinyl (Pelagic Records – 2010) :
    Tiré à 1550 exemplaires, en 3 versions :
    – Vinyls Or (non disponibles à la vente 50 ex)
    – Vinyls verts-dorés (150 ex)
    – Vinyls noirs (550 ex)
    – Vinyls bleu avec éclats blancs (800 ex)
    La version vinyl est une pochette reprenant la même forme que le digipack européen. Les vinyles sont insérés dans des pochettes aux couleurs de l’artwork. La face D du 2ème vinyle est gravé d’un visuel exclusif.
  • Box vinyl Heliocentric/Anthropocentric (Pelagic Records – 2009) :
    Tiré à 1500 exemplaires.
    C’est une boîte de rangement format vinyl entièrement imprimée avec des encres argentées, elle possède un visuel inédit en cohérence avec les 2 albums (le même que la box CD). Elle contient les versions vinyls des 2 albums.
  • Box CD Heliocentric/Anthropocentric (Pelagic Records – 2009) :
    Tiré à 1000 exemplaires.
    C’est une boite de rangement format CD entièrement imprimée avec des encres argentées, elle possède un visuel inédit en cohérence avec les 2 albums (le même que la box vinyl). Elle contient les versions digipack des 2 albums ainsi que les CD versions instrumentales Heliocentral et Anthropocentral.
  • Heliocentral/Antropocentral (Pelagic Records – 2009) :
    Ce sont les versions instrumentales d’Heliocentric et Anthropocentric, uniquement disponibles en achetant les CD sur Pelagic ou en bonus de la Box CD. Ils n’ont pas de boitiers.
Titres
  1. Anthropocentric
  2. The Grand Inquisitor I: Karamazov Baseness
  3. She Was The Universe
  4. For He That Wavereth…
  5. The Grand Inquisitor II: Roots & Locusts
  6. The Grand Inquisitor III: A Tiny Grain Of Faith
  7. Sewers Of The Soul
  8. Wille Zum Untergang
  9. Heaven TV
  10. The Almightiness Contradiction
    .
Crédits
  • Arrangé et produit par Robin Staps.
  • Musique par Robin Staps sauf For He That Wavereth… (J. Nido/L. Rosseti), TGI II (J. Nido), SOTS (L. Jucker), WZU (J. Nido/R.Staps), Heaven TV (J. Nido) et TAC (J. Nido/R. Staps).
  • Paroles de Robin Staps sauf She Was The Universe adapté du poême Darkness de Lord Byron, For He That Wavereth… et Sewer Of The Soul adapté de Friedrich Nietzsche. D’une manière générale, l’album s’inspire des frêres Karamazov de Fyodor Dostoyevsky.
  • Enregistré au Studio Mécanique (batterie) à La Chaux-de-Fonds (Suisse) par Julien Fehlmann, chez les membres du groupe et au Studio Mécanique (guitare/basse), aux Hidden Planet Studios (violoncelle) à Berlin (Allemagne), au nouveaux Oceanland Studios (chant) en Espagne.
  • Mixé par Julien Fehlmann au Studio Mécanique.
  • Masterisé par Jan Oberg aux Hidden Planet Studios à Berlin (Allemagne) et par Svante Forsbäck à Chartmakers à Helsinki (Finlande).
  • Artwork par Martin Kvamme.
    .
Line-up
  • Sheila Aguinaldo (chant)
  • Louis Jucker (basse/chant)
  • Esther Monnat (violoncelle)
  • Dalaï Theofilopoulou (violoncelle)
  • Luc Hess (batterie)
  • Jonathan Nido (guitare)
  • Céline Portat (violon)
  • Estelle Beiner (violon)
  • Loïc Rossetti (chant)
  • Robin Staps (guitare/électronique)
  • Mitch Hertz (guitare)
    .
Anecdotes
  • Anthropocentric est la deuxième partie d’un diptyque basé sur la critique du christianisme. L’album se concentre sur les dérives créationnistes (doctrine religieuse fondée sur la croyance selon laquelle l’univers a été créé par Dieu selon les modalités littérales de la Bible) et sinspire largement du livre « les frêres Karamazov » de Fyodor Dostoyevsky.
  • Les instruments d’Heliocentric et Anthropocentric ont été enregistrés quasiment en même temps, les voix ont fait l’objet de sessions bien distinctes.
  • Pour enregistrer les voix, Robin Staps et Loïc Rossetti sont partis 2 semaines sur la côte espagnole. D’après une interview de Hard Rock Mag n°32 : « …nous avons construit une petite cabine de prise de son isolée avec des matelas. Nous avonc acheté de bons micros, des pré-amp et n’avons rien fait d’autre à part nager dans l’océan, boire du rhum et enregistrer jusque tard dans la nuit… ». Ce qui explique que le studio crédité pour l’enregistrement des voix soit « les nouveaux Oceanland Studios » !
  • Avant la sortie de l’album, il a été fait mention à plusieurs reprises d’un titre bonus « The Grand Inquisitor IV : Exclusion From Redemption » exclusif à la version vinyl et au digipack europpéen. Mais à sa sortie le tire avait disparu.
  • Si « Heaven TV » et « WZU » ont été écris exactement en même temps qu’Heliocentric ce n’est pas le cas des autres morceaux écris par Jona. 80 % des parties guitares de « The Almightiness Contradiction » datent en fait de 2003. Cette chanson a été composée de la première visite de Jona à Berlin. « TGI II » a été écris en une soirée, 2 ou 3 semaines avant que les prises de batterie d’Heliocentric/Anthropocentric commencent.
  • Le titre de travail de « WZU » était « Den Rumpf Zerstört und Unbrauchbar » (en gros « une coque détruite et inutilisable »). Lorsque Jona a écris ce titre avec Robin, il a pris un magazine de navigation allemand et a pris une phrase qui l’amusait. Suite à cela, ils ont décidé de choisir un titre en allemand. « Wille zum Untergang » signifie « la volonté de périr » et vient d’une célèbre citation de Friedrich Nietzsche : « J’aime celui qui aime sa vertu ; car la vertu est volonté de périr et flèche de l’infini désir » (Ich liebe den, welcher seine Tugend liebt : denn Tugend ist Wille zum Untergang und ein Pfeil der Sehnsucht).
  • Pour « Heaven TV », le titre de travail était « El paso BBQ » en hommage à un ami du groupe qui vit au Texas et à The Mars Volta, groupe d’El Paso.
  • Tout comme « Firmament » dans Heliocentric, le premier essai de voix qui fut improvisé par Loïc sur « For he that wavereth… » est la ligne de voix finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>